preloder
05 16 50 80 00 | contact@vaelia.fr |
Financements2018-11-06T15:57:36+00:00

Financer sa formation – le guide

Tout savoir sur les démarches pour financer votre projet de formation

Vous souhaitez suivre une formation et vous vous posez les questions suivantes :

  • A quels financements ai-je droit ?
  • Puis-je me faire financer tout ou partie de mon projet ?
  • Comment m’y prendre ?

Selon votre situation professionnelle, votre projet, et les critères d’éligibilité vous pouvez accéder aux dispositifs suivants :

Congés Individuel de Formation (CIF)

Le CIF est un congé qui permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation et peut :

  • accéder à un niveau de qualification supérieure
  • changer de profession ou de secteur d’activité
  • enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social, ou se préparer à l’exercice de responsabilités associatives bénévoles
  • préparer un examen pour l’obtention d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles – RNCP

Tout salarié peut demander un CIF.

Compte personnel de formation (CPF)

Le Compte Personnel Formation est un dispositif qui permet à tout salarié d’acquérir des droits à la formation (heures CPF). Ces droits sont enregistrés dans un compte d’heures qui suit le salarié tout au long de sa carrière professionnelle.
Votre formation peut se dérouler :
  • Durant le temps de travail (avec maintien du salaire) : nécessité de l’accord de votre employeur sur le contenu et les dates de la formation. Si la formation a pour objectif une VAE ou l’acquisition des connaissances de bases, l’accord n’est requis que sur les dates.
  • Hors temps de travail : l’accord de votre employeur n’est pas nécessaire.

Plan de formation

Le Plan de formation est un dispositif à la charge de l’entreprise. Il permet de se perfectionner dans son métier et d’apprendre à utiliser de nouveaux outils. Vous devez soumettre votre projet à votre responsable de formation ou auprès de votre Direction des Ressources Humaines. Si le projet est accepté, il pourra être pris en charge par l’entreprise

Action collectives et négociées par OPCA

Nous avons été sélectionnés par différents OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) pour des offres de formations clés en main

Compte personnel de formation (CPF)

Le Compte Personnel Formation est un dispositif qui permet à tout salarié d’acquérir des droits à la formation (heures CPF). Ces droits sont enregistrés dans un compte d’heures qui suit le salarié tout au long de sa carrière professionnelle.
  • Durant le temps de travail (avec maintien du salaire) : nécessité de l’accord de votre employeur sur le contenu et les dates de la formation. Si la formation a pour objectif une VAE ou l’acquisition des connaissances de bases, l’accord n’est requis que sur les dates.
  • Hors temps de travail : l’accord de votre employeur n’est pas nécessaire.

Aide Individuelle à la Formation (AIF)

Le financement d’une formation professionnelle nécessaire à la reprise d’un emploi ou à la création d’une entreprise peut faire appel à un dispositif mobilisable lorsque les autres dispositifs collectifs ou individuels ne peuvent répondre au besoin.Pôle Emploi peut attribuer une Aide Individuelle à la Formation (AIF) pour contribuer au financement des frais pédagogiques dans les situations spécifiques décrites ci-dessous.

Vous pouvez bénéficier de cette aide si vous êtes en suivi à Pôle emploi, ou en accompagnement CRP/CTP ou CSP, si vous êtes demandeur d’emploi et que votre démarche de formation est cohérente avec un objectif réaliste de reprise d’emploi ou d’activité.

La demande d’aide doit être déposée au plus tard quinze jours calendaires avant le début de la formation.

Allocation Retour à l’Emploi Formation (AREF)

Si vous percevez l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) et suivez une formation prescrite par Pôle emploi dans le cadre de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE), vous pouvez prétendre à l’aide au retour à l’emploi formation (AREF).
L’AREF est accordée sous conditions dans la limite des droits restant à l’ARE.
La formation doit s’inscrire dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi de l’assuré. Avec l’accord de Pôle Emploi, une attestation d’inscription en stage et remise à l’assuré qui doit être remplie par l’organisme de formation choisi et retournée à Pôle Emploi.

Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE)

Pour les employeurs ayant des difficultés à trouver un candidat avec le profil correspondant au poste qu’ils créent, le Pôle Emploi propose la mise en place d’une Préparation Opérationnelle à l’Emploi.Grâce à ce dispositif, le Pôle Emploi et l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) dont dépend l’entreprise financent en grande partie la formation qui sera nécessaire pour relever les qualification du candidat retenu au poste.

L’OPCA dont votre entreprise relève peut, s’il est signataire de la convention nationale avec Pôle emploi, et selon les modalités qu’il aura définies, financer tout ou partie du coût restant à votre charge pour les heures de formation réalisées en organisme de formation (interne ou externe).

Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) s’adresse aux salariés de certaines entreprises visées par une procédure de licenciement économique. Il permet de bénéficier d’un ensemble de mesures favorisant un retour accéléré à l’emploi durable. L’employeur est tenu de le proposer au salarié, qui peut refuser d’en bénéficier.Il concerne tous les salariés visés par une procédure de licenciement économique qui totalisent au moins 4 mois d’affiliation à l’assurance chômage sur les 28 derniers mois pour les personnes de moins de 50 ans, ou 36 derniers mois pour les personnes de plus de 50 ans.

Le salarié dispose, à compter du lendemain de la remise des documents relatifs au CSP, d’un délai de réflexion de 21 jours pour accepter le CSP ou bien refuser et être indemnisé au titre de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) qui concerne tout demandeur d’emploi privé involontairement d’un emploi.

Les aides des conseils régionaux

Les conseils régionaux interviennent à tous les niveaux du financement de la formation professionnelle de façon directe ou indirecte (à travers des conventions avec les OPCA par exemple). Les dispositifs sont nombreux (de la mobilité à l’insertion des demandeurs d’emploi) et varient d’une région à l’autre mais, en général, elles multiplient les actions et les outils d’information pour offrir une vraie lisibilité des propositions.Les aides et mesures précédemment votées par l’Aquitaine, le Limousin ou le Poitou-Charentes sont en cours d’harmonisation pour être adaptées à la nouvelle collectivité régionale.