preloder
05 16 50 80 00 | contact@vaelia.fr |

Les nouveautés de Microsoft Windows Server 2016

La nouvelle version Microsoft Windows Server 2016 contient de nombreuses nouveautés et évolutions techniques pour répondre aux besoins actuels en terme de performances, sécurité, administration, optimisation et intégration pour du cloud Hybride. Les évolutions les plus notables de Microsoft Windows Server 2016 sont les suivants :

Les nouveautés de Microsoft windows serveur 2016

Infrastructure (Nano Server, Hyper-V, Conteneurs…)

Nano Server

Les installations Windows-Server nécessitaient toujours beaucoup de ressources indépendamment du domaine d’utilisation concerné. Désormais, avec le Nano Server, Windows Server 2016 propose par exemple la possibilité d’installer un hôte Hyper-V tout en utilisant seulement 500 Mo de capacité de stockage. Cette variante d’installation est nettement plus légère et plus conviviale grâce à un générateur d’images qui vous permet de créer une image Nano Server personnalisée et un support USB démarrable à l’aide d’une interface graphique.

Hyper-V

Hyper-V comporte de nombreuses optimisations et nouveautés. Par exemple il est possible d’ajouter des cartes réseaux et de la mémoire à une machine virtuelle même en cours de fonctionnement, et la nouvelle fonction « Nested Virtualization » qui permet d’exploiter des fonctions de virtualisation dans un environnement virtuel déjà existant. Windows Server2016 fournit une nouvelle machine virtuelle Hyper-V dotée d’une protection maximale, pour protéger une machine virtuelle de deuxième génération contre une structure compromise. Un nouveau mode «Chiffrement pris en charge» qui offre plus de protections que pour une machine virtuelle ordinaire, mais moins que le mode «Protection maximale», tout en prenant toujours en charge le module de plateforme sécurisée (TPM) virtuel, le chiffrement de disque, le chiffrement de trafic de migration dynamique et d’autres fonctionnalités, notamment les avantages d’administration de structure directe tels que les connexions de console de machine virtuelle et Powershell Direct.

Container

La technologie de conteneurs est la nouveauté essentielle de Windows Server 2016. En effet, les utilisateurs peuvent utiliser aussi bien des conteneurs Windows Server compatibles avec le logiciel Docker que des conteneurs Hyper-V. En termes simples, des conteneurs sont des systèmes isolés qui mettent des applications à disposition. Les conteneurs utilisent des ressources de l’hôte, telles que système d’exploitation, bibliothèques ou mémoire de travail et démarrent ainsi bien plus vite que les machines virtuelles classiques. Le déploiement d’environnements de développement, de test et de production s’effectue lui aussi beaucoup plus simplement et rapidement à l’aide de conteneurs.

Sécurité (Active Directory, ADFS…)

Les services de domaines (AD DS) ajoutent la possibilité de définir une expiration d’appartenance à un groupe. Cela permet d’ajouter un utilisateur à un groupe pour une période de temps limitée (Exemple : fournir des privilèges d’administration pendant l’installation d’une application). Cette nouvelle fonction demande, toutefois, le passage au niveau fonctionnel de Windows Server 2016 ainsi que l’installation de Microsoft Identity Manager.

Les services de fédérations (AD FS) permettent notamment aux applications et services dans le cloud de s’authentifier à l’aide de votre annuaire local. Ainsi, la nouvelle version va prendre en charge les annuaires LDAP v3, et pas seulement les AD DS. AD FS 2016 apporte aussi le contrôle d’accès conditionnel qui permet de configurer les exigences, comme le niveau de sécurité lors d’une authentification multi-facteurs, la conformité de l’appareil, l’identité de l’utilisateur, l’appartenance à un groupe, etc. Windows Defender pour Windows Server 2016 est installé et activé par défaut, mais pas son interface utilisateur. Toutefois, Windows Server Antimalware va mettre à jour les définitions de logiciel anti-programme malveillant et protéger l’ordinateur sans l’interface utilisateur.

Stockage (Storage Replica, Storage Spaces Direct, Storage QoS)

Les espaces de stockage direct permettent de créer un stockage à haute disponibilité et redimensionnable en utilisant des serveurs avec un stockage local. Le déploiement et la gestion des systèmes de stockage défini par un logiciel sont simplifiés, et il est maintenant possible d’utiliser de nouvelles classes de périphériques de disque, comme SSD SATA et NVMe, ce qui ne pouvait pas se faire auparavant avec les espaces de stockage en cluster avec des disques partagés.

Le réplica de stockage permet une réplication synchrone indépendante du stockage, au niveau du bloc, entre des clusters ou des serveurs pour la récupération d’urgence, ainsi que l’extension d’un cluster de basculement entre des sites. La réplication synchrone permet la mise en miroir des données dans des sites physiques avec des volumes cohérents en cas d’incident, ce qui garantit qu’il n’y a aucune perte de données au niveau du système de fichiers.

La qualité de service (QoS) de stockage est utilisépour analyser de manière centralisée les performances de stockage de bout en bout et créer des stratégies de gestion avec Hyper-V et des clusters CSV dans Windows Server2016.

Applicatif (Bureau à Distance, Services Multipoint…)

Avec Personal Session Desktops, Microsoft permet de combiner les deux déploiements actuellement disponibles pour un scénario VDI sans l’aide d’un système d’exploitation client. Chaque utilisateur recevra un serveur hôte de session Bureau à distance dédié comme «bureau». Cela va permettre de faciliter les déploiements VDI lorsque vous ne pouvez pas contrôler l’hyperviseur comme c’est le cas dans Azure (Ou Cloud / DaaS en général) !

Déjà disponible sous la forme d’une solution autonome, Microsoft intègre le rôle MultiPoint avec Windows Server 2016.

Administration (PowerShell 5.0, Soft Restart)

Windows PowerShell® 5.0 intègre plusieurs nouvelles fonctionnalités importantes qui, en plus d’étendre et de simplifier son utilisation, vous permettent de contrôler et de gérer des environnements Windows plus aisément et de façon plus poussée. Les principales améliorations sont dans les domaines de la configuration d’état souhaité, de la sécurité, des performances, de l’accès distant et des améliorations apportées au langage.

Windows PowerShell 5.0 offre une compatibilité descendante. Les applets de commande, fournisseurs, modules, composants logiciels enfichables, scripts, fonctions et profils conçus pour Windows PowerShell 4.0, Windows PowerShell 3.0 et Windows PowerShell 2.0 fonctionnent généralement dans Windows PowerShell 5.0 sans aucune modification. Windows PowerShell 5.0 est installé par défaut sur Windows Server® 2016 et Windows® 10.

Nos formations Microsoft Windows Server 2016

Cliquez sur l’intitulé de la formation qui vous intéresse pour accéder au contenu détaillé et aux dates des prochaines sessions de formation :

Mise à jour des Compétences Windows Server 2016 (MS20743)
Installation stockage virtualisation Windows Server 2016 (MS20740)
Mise en réseau Windows Server 2016 (MS20741)
Accès aux données Windows Server 2016 (MS20742)

Toutes nos formations intègrent des supports de cours agréés. La majorité de ces formations sont éligibles aux examens de certifications et peuvent être financées sur le CPF. Nos formations Microsoft Windows Server 2016 en Poitou Charentes Aquitaine Limousin Midi-Pyrénées sont disponibles dans nos agences de La Rochelle, Niort, Angoulême, Limoges, Bordeaux et Toulouse.

2019-02-08T11:53:27+00:00