preloder
05 16 50 80 00 | contact@vaelia.fr |
Accueil | Reconversion professionnelle
Reconversion professionnelle2018-10-31T14:19:09+00:00

Reconversion professionnelle

Notre offre « reconversion » se compose de 6 parcours de reconversion professionnelle dont l’objectif est de faire progresser les compétences techniques, acquérir un savoir-faire et permettre de sécuriser l’employabilité ou de retrouver un emploi.

Quel parcours choisir ?

Devenir Développeur .Net

Devenir Administrateur Système

Devenir Technicien Support Hotline

Devenir Infographiste

Devenir Expert Bureautique

Devenir Expert en Relation Client

Comment s’y prendre pour faire une reconversion professionnelle ?

Pour changer de métier vous devez réaliser un certain nombre de démarches

  • Réaliser un bilan de compétences : celui-ci vous permettra d’analyser vos compétences professionnelles, de faire le point sur vos atouts, vos aspirations et de définir vos objectifs de carrière

  • Etudier le marché de l’emploi : Quels sont les métiers qui recrutent ?
  • Chercher une formation professionnelle : prenez contact avec un organisme dans votre région de préférence qui vous aidera conseillera dans l’élaboration de votre projet de formation.

Vous pouvez vous faire accompagner par Pôle Emploi qui peut vous aider à faire vos besoins en formation à travers différents ateliers.

Si une formation vous intéresse en particulier, vous pouvez vous adresser directement à l’organisme de formation.

Comment financer une reconversion professionnelle ?

Le congé individuel de formation (CIF)

Le CIF est un congé qui permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation et peut :

  • accéder à un niveau de qualification supérieure
  • changer de profession ou de secteur d’activité
  • enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social, ou se préparer à l’exercice de responsabilités associatives bénévoles
  • préparer un examen pour l’obtention d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles

Tout salarié peut demander un CIF.

Le compte personnel de formation (CPF)

Depuis le 1er janvier 2015, un nouveau moyen d’accès à la formation est mis en place par le biais du compte personnel de formation (CPF).

Ce compte personnel alimenté en heures de formation est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF remplace le droit individuel à la formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015, mais les salariés ne perdent pas leurs heures qu’ils pourront mobiliser jusqu’au 31 décembre 2020.

Le CPF recense les heures de formation acquises par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu’à son départ à la retraite, ainsi que les heures dont il peut bénéficier. Il s’agit de formations qualifiantes permettant d’acquérir une qualification (un diplôme, un titre professionnel…), ou d’acquérir les connaissances de base, ou d’être accompagné pour la validation des acquis de l’expérience (VAE).

L’aide individuelle à la formation (AIF)

Le financement d’une formation professionnelle nécessaire à la reprise d’un emploi ou à la création d’une entreprise peut faire appel à un dispositif mobilisable lorsque les autres dispositifs collectifs ou individuels ne peuvent répondre au besoin.

Pôle Emploi peut attribuer une Aide Individuelle à la Formation (AIF) pour contribuer au financement des frais pédagogiques dans les situations spécifiques décrites ci-dessous.

Vous pouvez bénéficier de cette aide si vous êtes en suivi à Pôle emploi, ou en accompagnement CRP/CTP ou CSP, si vous êtes demandeur d’emploi et que votre démarche de formation est cohérente avec un objectif réaliste de reprise d’emploi ou d’activité.

La demande d’aide doit être déposée au plus tard quinze jours calendaires avant le début de la formation.

10 métiers qui recrutent en 2018

Secteur Information et Communication

  • Ingén. et cadres d’étude, R&D en informatique, chefs de projets informatiques

  • Artistes (musique, danse, spectacles)

  • Techniciens d’étude et de développement en informatique

  • Professionnels des spectacles

  • Employés et opérateurs en informatique

  • Techniciens des services aux utilisateurs en informatique

  • ingénieurs et cadres technico-commerciaux

  • Créateurs de supports de communication visuelle, stylistes, décorateurs

  • Attachés commerciaux

  • Ingén. et cadres d’administration, maintenance en informatique

Métiers du numérique : les recrutements au plus haut en 2018