Comment organiser le transfert des compétences en entreprise ?

Partager sur linkedin
Partager sur email
Retraite

Transmission des savoirs en entreprise : comment l’organiser

Lorsqu’un salarié chevronné part à la retraite, c’est toute l’entreprise qui peut se retrouver impactée. Riches de leurs années d’expérience, les salariés seniors ont pu acquérir des compétences spécifiques, parfois indispensables à la performance de l’entreprise.

Comment éviter de perdre cette précieuse expertise lors de leur départ ? En anticipant pour permettre un transfert de compétences entre les futurs-retraités et les nouveaux arrivants.

La transmission des savoirs en entreprise : un enjeu majeur

Environ 700 000 personnes partent à la retraite chaque année*. Un départ massif qui peut fragiliser les entreprises si elles ne sont pas suffisamment préparées. Ces futurs retraités ont en effet pu acquérir des compétences et savoir-faire spécifiques durant leur carrière. Des savoirs parfois propres à un collaborateur précis, issus d’années d’expériences, et qui peuvent être hautement stratégiques pour l’entreprise. Dans certains cas, ces savoirs sont rares voire inexistants sur le marché.

Au-delà de l’expertise métier, certains salariés en fin de carrière possèdent une connaissance fine de l’entreprise (ses valeurs, son histoire, ses clients), qui pourrait être très utile aux nouveaux arrivants. Loin d’être anecdotique, elle permet de faciliter leur intégration, de renforcer le sentiment d’appartenance et de stabiliser l’image de l’entreprise.

L’ensemble de ces savoirs représente une vraie force pour l’entreprise. Pour les préserver, il est essentiel d’anticiper afin de permettre un transfert de compétences efficace entre les futurs retraités et les nouvelles recrues. Un sujet fondamental, car la perte des savoirs peut mettre en péril la pérennité et la compétitivité de toute l’organisation.

* Selon l’infographie « Chiffres clés retraite » publiée sur le site du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Les bénéfices du transfert de compétences

  • Une meilleure performance

Le nouveau collaborateur gagne en autonomie plus rapidement sur les compétences à maîtriser, ce qui évite un ralentissement de l’activité ou une pénurie de personnel qualifié. Le partage des bonnes pratiques mises en place par les personnes expérimentées permet de réduire les erreurs et gagner en productivité rapidement.

  • Une source de motivation pour les collaborateurs

Du point de vue du salarié senior, cette position d’expert formateur est à la fois valorisante et source de motivation pour continuer à s’investir pleinement dans l’entreprise. En outre, ce partage de connaissances s’effectue dans les deux sens, permettant d’enrichir et de faire évoluer les savoirs transmis.

  • Un moyen de rester compétitif

La transmission des savoirs en entreprise permet de préserver les compétences clés et de les enrichir lors du passage de relai avec les nouveaux arrivants. Côté innovation, elle favorise également la R&D et le déploiement de nouvelles technologies.

Comment anticiper la transmission des savoirs en entreprise ?

Former de nouvelles recrues ne s’improvise pas. Malgré l’expertise, l’art de la transmission n’est pas toujours évident. Le collaborateur expérimenté, pour pouvoir partager ses savoirs de manière efficace, a donc besoin d’être formé à la pédagogie et de bénéficier d’une méthode ou d’un accompagnement.

Découvrez notre solution pour un passage de relais efficace :

Formation « AFEST-Réussir la formation en situation de travail » 

Faites de vos salariés experts de véritables formateurs référents afin qu’ils puissent transmettre leurs savoir-faire en situation de travail.

Cette formation dispensée en 2 jours permet de construire une action de formation efficace, de s’adapter à son tutoré et d’évaluer objectivement les acquisitions.

À lire également :

Suivez-nous :

Contactez-nous :

Rechercher une formation professionnelle