FNE, CPF… les changements de la rentrée 2020

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
plan de elance

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a présenté « France Relance », le plan de relance français doté de plus de 100 milliards d’euros. Au sein du volet « Cohésion », figurent les mesures axées sur la sauvegarde de l’emploi, les jeunes, le handicap et la formation professionnelle.

Les principales mesures pour la Formation

Maintien du dispositif FNE Formation

Les conditions de prise en charge par l’État des coûts pédagogiques des formations déployées au sein des entreprises en activité partielle sont confirmées avec de nouveaux dispositifs APDC (Activité Partielle de Droit Commun) et APLD (Activité Partielle de Longue Durée) qui accompagnent le FNE-Formation.

Le FNE Formation accompagnera jusqu’au 30 septembre 2020* toutes les entreprises qui sont en activité partielle, avec une prise en charge jusqu’à 100% des coûts pédagogiques.

  • L’APDC (Activité Partielle de Droit Commun) annoncée pour entrer en vigueur au 1er octobre 2020 a été décalée au 1er novembre 2020 : prise en charge à 70 % des coûts pédagogiques pour les salariés placés en activité partielle,
  • L’APLD (Activité Partielle de Longue Durée) (entrée en vigueur au 1er juillet 2020) : prise en charge à 80% des coûts pédagogiques pour les salariés en activité partielle longue durée
  • Pour les secteurs industriels prioritaires, le financement FNE reste à 100 % sans plafond horaire

*Texte officiel en attente sur les conditions et modalités après le 30 septembre 2020.

CPF : Abondement des formations aux métiers stratégiques de demain.

Depuis le 3 septembre les entreprises peuvent désormais accéder à l’Espace Des Employeurs et Financeurs (EDEF) à partir du lien www.financeurs.moncompteformation.gouv.fr , pour doter le compte CPF de moyens supplémentaires permettant le financement d’un projet de formation.

Concrètement l’employeur peut verser sur les comptes formation de ses salariés des droits formation en complément des droits acquis au titre d’une activité professionnelle.

Quels sont les différents types de dotations possibles ?

  • Dotation volontaire : pour participer au financement d’un projet de formation ou augmenter le « budget formation » des salariés pour les inciter à se former.
  • Droits supplémentaires : pour mettre en œuvre un accord collectif prévoyant une alimentation plus favorable.

À lire également :

Suivez-nous :

Contactez-nous :

Rechercher une formation professionnelle

  • Tests de compétences
  • FOAD
  • LEARN BOX
  • Sensibilisation Cybersécurité